Plus sur les journaux de transaction

Jusqu’à présent pour avoir des informations sur les fichiers des journaux de transaction, il n’existait que la commande suivante :
DBCC SQLPERF(LOGSPACE);
Autant dire pas grand chose, à part la taille des fichiers et le taux d’occupation. Rien sur les fichiers virtuels des journaux (VLF, virtual log files) appelé aussi fichiers logiques.
En fait, il existe une commande non documenté qui permet de connaître les VLF de façon plus intime.
DBCC LOGINFO;
Chacun des fichiers logiques apparaît sur une ligne dans le tableau résultant. La taille de chacun des fichiers logiques peut être différents et dépend d’un algorithme de SQL Server en relation avec la taille du fichier physique (plus le fichier physique est grand, plus les fichiers logiques sont grands). Pour information, la valeur 2 dans la colonne status signifie que le fichier logique est utilisé.
Avec cette commande, les opérations de réduction (shrink) de journaux de transaction s’en trouve simplifier : Pour rappel, SQL Server ne peut pas réduire les fichiers physiques si :

  1. Le dernier fichier logique est utilisé;
  2. Il ne reste que deux fichiers logiques.

Bonne journée

Publicités

N'hésitez pas à laisser un commentaire. Vous contribuerez à l'amélioration de ce blog :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s