Logo SQL Server

SQL Server 2012 avec Windows Server 2012

Microsoft vient de libérer la dernière version de Windows Server, à savoir Windows Server 2012.

La question qu’il faut se poser maintenant est de savoir comment Windows Server 2012 améliore les performances de SQL Server 2012.

Le premier point important concerne les limitations de cette version de Windows ainsi que la version cliente associée, je veux parler de Windows 8. Ainsi, Windows Server 2012 et Windows 8 ne supporte que les versions de SQL Server ayant un support encore actif, à savoir SQL Server 2008 SP3 au minimum, SQL Server 2008R2 SP1 au minimum et SQL Server 2012 RTM. SQL Server 2005 n’est plus supporté par Windows Server 2012 et Windows 8.

Maintenant, voyons les avantages de cette nouvelle architecture.

Le premier point est la possibilité de pousser les performances de SQL Server en utilisant toujours plus de puissance matérielle. Par exemple, SQL Server peut maintenant exploiter la puissance de 640 cœurs de CPU et 4 To de mémoire. Autre exemple, pour des machines virtuelles, il est possible d’utiliser jusqu’à 64 processeurs virtuelle et 1 To de mémoire (soit 16 fois plus qu’avec la version précédente).

Les clusters tirent aussi un gain de performance avec jusqu’à 64 nœuds ou 4 000 nœuds dans le cas de virtualisation.

En parlant de virtualisation, la gestion de la fonctionnalité « Live Migration » se trouve aussi améliorée en supportant un nombre illimité de machines virtuelles. Comme Windows Server 2012 apporte un nombre important de nouvelles fonctionnalités dans la virtualisation (ce qui est fait le produit construit pour le Cloud), ainsi toutes ces nouveautés profitent à SQL Server. Le but est donc d’améliorer de manière conséquente la disponibilité des bases de données.

Les améliorations concernent aussi la gestion du réseau : QOS, Windows NIC Teaming, virtualisation de réseau, équilibrage de charge sont des fonctionnalités qui améliorent les performances de SQL Server.

Windows Server 2012 contient maintenant la version 3 de SMB, le protocole de serveur de fichier, cela permet à SQL Server d’accéder à des fichiers de bases de données sur des partages distants et cela supprime aussi la restriction sur les lettres de réseau.

En résumé, toutes ces améliorations participent majoritairement aux systèmes critiques de SQL Server. Pour toutes les situations non critiques, SQL Server 2012 avec Windows Server 2012 n’apportera rien de particulier.

Pour plus d’information, vous pouvez consulter l’article suivant.

Bien à vous.

Publicités

Une réflexion sur “SQL Server 2012 avec Windows Server 2012

N'hésitez pas à laisser un commentaire. Vous contribuerez à l'amélioration de ce blog :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s