Logo SQL Azure

Une nouvelle mise à jour de Windows Azure SQL Database

Après une mise à jour importante intégrant un changement de nom où SQL Azure est renommé Windows Azure SQL Database, Microsoft a annoncé plutôt discrètement une nouvelle série de mises à jour de SQL Database.

Parmi les améliorations et autres modifications, nous pouvons citer :

  • La prise en charge des serveurs liés et les requêtes distribuées. Cela permet depuis SQL Server accéder directement aux données dans la Cloud comme on pourrait avec d’autres systèmes de bases de données.
  • Les déclencheurs imbriqués sont maintenant pris en charge.
  • La commande DBCC SHOW_STATISTICS est maintenant disponible. Celle-ci permet d’afficher les données de statistiques pour les requêtes.

  • Il est possible de définir les règles du pare-feu au niveau de la base de données et non plus seulement au niveau du serveur.

La version de SQL Server passe donc de 11.0.2006 à 11.0.2065.

Avec toutes ces modifications, Windows Azure SQL Database se rapproche toujours plus de son grand frère SQL Server en termes de fonctionnalités. Il reste encore certaines fonctionnalités qui ne sont pas encore supportées par la version Cloud de SQL Server, mais cela tend à s’estomper.

Voici quelques fonctionnalités qui ne sont pas disponible dans Windows Azure SQL Database :

  • Common Language Runtime (CLR)
  • Database file placement
  • Database mirroring
  • Distributed queries
  • Distributed transactions
  • Filegroup management
  • Global temporary tables
  • SQL Server configuration options
  • SQL Server Service Broker
  • System tables
  • Trace Flags

Certaines commandes SQL ne sont que partiellement supportées :

  • Constants
  • Constraints
  • Cursors
  • Extension of spatial data types and methods through CLR
  • Index management and rebuilding indexes
  • Local temporary tables
  • Reserved keywords
  • Spatial data and indexes
  • Stored procedures
  • Statistics management
  • Transactions
  • Triggers
  • Tables, joins, and table variables
  • Des éléments du langage Transact-SQL comme : create/drop databases, create/alter/drop tables, create/alter/drop users and logins
  • User-defined functions
  • Views

Pour plus de détails, il est possible de se reporter à cet article.

Il est à noter que l’absence de prise en charge de certaines fonctionnalités s’explique par la nature d’administration des bases de données dans le cloud. C’est par exemple le cas pour ce qui est du stockage des fichiers des bases de données.

Bien à vous.

Publicités

2 réflexions sur “Une nouvelle mise à jour de Windows Azure SQL Database

N'hésitez pas à laisser un commentaire. Vous contribuerez à l'amélioration de ce blog :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s