Logo SQL Server

… lorsque SQL Server 2012 fête son premier anniversaire.

Le premier avril 2012, Microsoft annonçait que SQL Server 2012 était terminé et disponible aux entreprises utilisatrices. Alors quel bilan après cette première année ?

Nous pouvons dire que l’accueil de SQL Server 2012 est excellent. Si au niveau de l’administration et le développement, les nouveautés sont nombreuses et intéressantes, ce n’est pas dans ces domaines qu’il faut chercher les évolutions les plus importantes.

C’est donc dans le domaine du décisionnel que les évolutions les plus intéressantes :

  • Il y a les améliorations notables comme le MDS (Master Data Services) et les nouveaux produits comme DQS (Data Quality Services). Integration Services a aussi vu une refonte de son administration comme la gestion des packages sous la forme de projets ou les diagnostics avec les drainages des flux de données (data taps).
  • PowerPivot introduit avec SQL Server 2008 R2, a subit une profonde mutation avec SQL Server 2012 au point d’avoir été intégré au moteur d’analyse SQL Server Analysis Services. Ce nouveau moteur constitue le mode Tabulaire de SSAS.
  • Si le moteur de Reporting Services n’a pas beaucoup changé à l’exception de la fonctionnalité d’alertes lorsque SSRS fonctionne avec SharePoint, l’équipe de développement a proposé un tout nouveau moteur de rendu que j’apprécie à sa juste valeur : Power View. Ce moteur de rendu fonctionne aussi bien avec SharePoint qu’avec Excel 2013.

SQL Server 2012, au bout de presque 6 mois, a déjà connu son premier service pack qui intègre les évolutions et les améliorations liées à la sortie de la nouvelle suite Office 2013 et à cette de SharePoint 2013.

Avec toutes ces fonctionnalités intégrées à SQL Server 2012 (et exploitant Office 2013 et SharePoint), Microsoft est probablement le seul éditeur qui, avec les même outils, peut satisfaire le besoin en décisionnel dit de masse (appelé aussi BI traditionnelle) aussi bien que le besoin en décisionnel à la demande (ou BI en self-service).

L’avenir promet aussi de sérieuses évolutions comme le projet Hekaton (ou la base de données en mémoire) qui promet un gain de performance d’un facteur 100 environ ainsi que le support des modifications des tables qui dispose d’un index de type ColumnStore. Le moteur xVelocity (ex-VertiPaq) n’est qu’à ses débuts.

Cet article fait suite à celui-ci.

Bien à vous.

Publicités

Une réflexion sur “… lorsque SQL Server 2012 fête son premier anniversaire.

N'hésitez pas à laisser un commentaire. Vous contribuerez à l'amélioration de ce blog :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s