Logo SQL Server

Création d’une machine de démonstration SQL Server 2012 SP1 (Partie 6)

Avec cet article, nous continuons à créer notre machine virtuelle autour de SQL Server 2012 SP1.

Dans l’article précédent, nous avons procédé à la configuration des composants de SharePoint pour notre machine virtuelle de démonstration. Aujourd’hui, nous nous intéresserons aux installations additionnelles.

Installations additionnelles

  • Installer Microsoft Access Database Engine 2010 Redistributable (64-bit) et le service pack 1 associé (http://www.microsoft.com/fr-fr/download/details.aspx?id=13255, http://www.microsoft.com/fr-fr/download/details.aspx?id=26607 et http://www.microsoft.com/fr-fr/download/details.aspx?id=26605). Suite à un bug, il faut télécharger les versions 32 bits et 64 bits. Installer les versions 64 bits dans un premier temps. Installer les versions 32 bits dans un deuxième temps en ligne de commande avec l’option /passive (voir http://blog.codefluententities.com/2011/01/20/microsoft-access-database-engine-2010-redistributable/).
  • Installer ADOMD.Net :
  • Installer le complément Microsoft SQL Server 2012 SP1 Master Data Services pour Microsoft Excel (http://www.microsoft.com/fr-FR/download/details.aspx?id=35581).
  • Installer la base de données des statistiques linguistiques de sémantique (Microsoft SQL Server 2012 SP1 Semantic Language Statistics) http://www.microsoft.com/fr-fr/download/details.aspx?id=35582.
    • Copier les fichiers mdf et ldf du dossier « C:\Program Files\Microsoft Semantic Language Database » vers le dossier DATA de l’instance SQL Server ;
    • Attacher la base de données semanticsDB ;
    • Exécuter la commande Transact-SQL : EXEC sp_fulltext_semantic_register_language_statistics_db ‘semanticsdb’.
  • Configurer le service de MDS
    • Lancer l’application Master Data Services Configuration Manager ;
    • Aller dans l’onglet Configuration de la base de données ;
    • Instance SQL Server : KIWI2 ;
    • Nom de la base données MDS ;
    • Nom d’utilisateur : CONTOSO\Administrateur ;
    • Après la création de la base de données, mettre la base de données MDS en mode de récupération simple via SSMS ;
    • Aller dans l’onglet Configuration Web ;
    • Sélectionner Créer un nouveau site Web ;
    • Nom du site Web : MDS ; Port : 82 ; Nom d’utilisateur : CONTOSO\SQLService ;
    • Valider la fenêtre ;
    • Sélectionner la base de données créée précédemment ;
    • Appliquer les modifications ;
    • Aller sur le site http://kiwi2:82 ;
    • Vérifier que le site http://kiwi2:82/service/service.svc s’ouvre sans erreur ; Éditer le fichier web.config du dossier C:\Program Files\Microsoft SQL Server\110\Master Data Services\WebApplication ; Rechercher le texte httpGetEnabled et affecter la valeur true ; Sauvegarder le fichier ; Maintenant l’affichage du Web Service doit afficher les informations d’accès ;
    • Mettre le site web de MDS dans la barre des favoris ;
    • Déployer les exemples de modèles en utilisant l’utilitaire MDSModelDeploy.exe, qui se trouve dans le dossier « C:\Program Files\Microsoft SQL Server\110\Master Data Services\Configuration » et les packages modèles dans le dossier « C:\Program Files\Microsoft SQL Server\110\Master Data Services\Samples\Packages » ;
    • Lancer Excel, aller dans l’onglet Données de référence, créer une connexion au service MDS http://kiwi2:82.
  • Configurer DQS :
    • Lancer l’application Data Quality Server Installer ;
    • Saisir le mot de passe Pa$$w0rd pour la clé principale de base de données ;
    • Lance l’application Data Quality Client pour vérifier le bon fonctionnement.

  • Installer le package Entity Framework en mode déconnecté :
    • Créer le dossier : C:\localNuGet ;
    • Démarrer Visual Studio 2012 ;
    • Créer un projet temporaire, de type Application Windows Forms ;
    • Dans le menu Outils, Gestionnaire de package de bibliothèques, lancer la Console du Gestionnaire de package ;
    • Lancer dans la console la commande : Install-Package EntityFramework -Version 5.0.0 ;
    • Une fois la commande réussie, aller dans le menu Outils, Gestionnaire de package de bibliothèques, lancer la commande Paramètres du Gestionnaire de package ;
    • Dans l’onglet général, cliquer sur le bouton Parcourir ;
    • Copier le fichier EntityFramework.5.0.0.nupkg dans le dossier C:\localNuGet ;
    • Revenir dans la fenêtre Options de Visual Studio 2012 et cliquer sur le bouton Effacer le cache du package ;
    • Changer d’onglet pour Source de package ;
    • Ajouter une nouvelle entrée ayant pour nom local et comme source C:\localNuGet. Mettre cette source comme première de la liste ;
    • Fermer la boîte de dialogue et Visual Studio. Supprimer le projet temporaire.
  • Installer le Kit de développement logiciel (SDK) Windows Azure :

Le septième article parlera des configurations additionnelles.

Bien à vous.

Publicités

2 réflexions sur “Création d’une machine de démonstration SQL Server 2012 SP1 (Partie 6)

N'hésitez pas à laisser un commentaire. Vous contribuerez à l'amélioration de ce blog :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s