Framework .Net : Les nouveautés de la version 4.0.2 et 4.5 Developer Preview

Framework .Net 4.0.2

La mise à jour 4.0.2 est maintenant disponible depuis peu. Parmi les améliorations, il est à noter que ces dernières concernent notamment Windows Presentation Foundation (WPF) et aussi Click Once.

Mais, intéressons-nous à la partie de gestion des données de bases de données. La modification principale concerne la prise en charge AlwaysOn dans l’assembly SqlClient. AlwaysOn est une nouvelle fonctionnalité de SQL Server 2012. Elle constitue une topologie de haute disponibilité. Continuer la lecture de Framework .Net : Les nouveautés de la version 4.0.2 et 4.5 Developer Preview

SQL Server 2012 et autres nouvelles

Cette semaine, les nouvelles sont très nombreuses.

L’événement Pass Summit 2011 de Seattle vient de se terminer. Cette grande messe américaine qui rassemble tous les acteurs mondiaux travaillant autour SQL Server est l’occasion de présenter toutes les nouveautés à venir. En voici les principales nouvelles :

  • SQL Server 2012 : C’est officiel. La version de SQL Server que nous connaissions sous le nom provisoire de Nom de code Denali, s’appelle de son nom définitif SQL Server 2012. Ce produit sortira durant le premier semestre 2012. SQL Server 2012 existe aujourd’hui sous la forme d’une CTP (Community Technolgy Preview) 3. J’ai obtenu l’information, qu’avant la version finale (RTM), une autre version verra le jour, à savoir une RC (Release Candiate). Plus d’informations, ici et ici.
  • Projet Crescent : maintenant ce produit s’appelle Power View. Il s’intègre à SharePoint 2010 et nécessite Silverlight. Plus d’informations ici.
  • Projet Juneau : Cet outil qui s’intègre dans Visual Studio permet le dialogue entre le développeur et le DBA : Il s’agit d’associer le DBA au travail du développeur en validant et/ou modifiant les scripts du développeur par rapport à des futures mises en production. Il s’appelle SQL Server Data Tools (SSDT).
  • ColumnStore index : Connu précédemment sous le nom Apollo, le nom définitif n’est pas connu.
  • Hadoop : ce framework libre est basé sur Java, et est destiné aux applications distribuées et à la gestion intensive des données, permettant le traitement de données évolutif pour le stockage et le traitement par lots de très grandes quantités de données. Microsoft espère livrer une première CTP (Community Technolgy Preview) du service basé sur Hadoop pour Windows Azure d’ici la fin de cette année, et pour Windows Server dans le courant de l’année 2012. Plus de renseignements ici. Le téléchargement est disponible ici.
  • Data Explorer : Microsoft a également profité de cet événement pour présenter une nouvelle technologie baptisée Data Explorer, pouvant se connecter au MarketPlace de Windows Azure pour permettre aux développeurs de créer des ensembles de données plus riches, qui peuvent être commercialisés ou publiés gratuitement. La première CTP de Data Explorer sera disponible via SQL Azure Labs avant la fin de cette année.
  • SQL Azure : La taille des bases de données que supportera SQL Azure passera à 150 Go, contre 50 Go précédemment. De plus, une nouvelle CTP de SQL Azure Data Sync, l’outil de synchronisation SQL Azure/SQL Server est disponible.
  • SQL Azure Reporting : Ce produit est maintenant disponible sous la forme d’une CTP. Ceci permet d’afficher des rapports dans le Cloud. Il s’agit d’un pendant de Reporting Services.

Bien à vous.

Nouvelles fonctionnalités de SQL Server « Denali »

La future version de SQL Server est en cours de développement. Nous n’en connaissons ni le contenu final, ni la date de disponibilité. Ce qui sera SQL Server dans sa version 11 a un nom de projet, Denali.

Pour information, Denali est le nom d’un parc naturel au centre de l’Alaska et pour certains, l’autre nom du Mont McKinley. Les noms de projet des précédentes versions de SQL Server étaient : Yukon, Katmai et Kilimandjaro (les deux derniers sont aussi des noms de sommet).

L’article qui suit, reprend ce que nous savons des travaux de Microsoft sur SQL Server 11 à partir de ce qui est visible dans la première CTP (community technology preview).

SQL Server AlwaysOn

AlwaysOn de Denali inclut des fonctionnalités pour simplifier les environnements de haute disponibilité et optimiser les investissements matériels. Une de ces caractéristiques est le regroupement multi-sites, également appelée “multi-subnet clustering”. Le support de Windows Server Core est également inclus. Cela permet de réduire les temps d’inactivité de SQL Server en éliminant de 50 à 60 % le temps de redémarrage requis lors des mises à jour de l’OS.

Haute disponibilité et reprise après sinistre

HADR, haute disponibilité et reprise après sinistre, est également introduit avec cette dernière version. Il comprend le concept de groupes de disponibilité. Les groupes de disponibilité activent un ensemble d’un ou plusieurs bases de données SQL Server pour définir une ou plusieurs copies secondaires. L’ensemble de la source est appelé le réplica primaire et les copies sont les répliques secondaires. L’une des répliques secondaires peut être active, permettant des connexions de lecture seule. Cela permet d’obtenir des rapports instantanés de bases de données de rapports ! Pour plus d’informations sur HADR, voir http://bit.ly/dLSC0H.

Juneau

Juneau est le nom de code pour les nouveaux outils de développement SQL Server. Son but est de fournir un environnement de développement unique pour tous les types de projets associés à BIDS (Business Intelligence Development Studio) et à SSMS (SQL Server Management Studio) réunis dans le même IDE. Visual Studio 2010 servirait de base à cet IDE.

Apollo

Apollo est le nom de code d’accélérateur de requêtes fondé sur la colonne. Quelques démonstrations impressionnantes montrent combien les gains de performance sont réalisés sur des jeux de requêtes très importants. Microsoft revendique approximativement une augmentation de 10 fois sur les performances des requêtes.

“Columnstore indexes” est ce qui est mis en place pour obtenir cette augmentation des performances des requêtes. En résumé, au lieu de stocker les lignes sur les pages, les colonnes sont stockées individuellement sur un ensemble de pages. Des algorithmes peuvent ensuite être utilisés pour compresser la redondance de la colonne. Le livre blanc sur le “Columnstore Indexes” souligne les avantages suivants :

  • Seuls les colonnes nécessaires pour résoudre une requête sont récupérés depuis les disques (c’est souvent moins de 15 % des colonnes dans une table de faits typique) ;
  • Il est plus facile compresser les données en raison de la redondance des données dans une colonne ;
  • Les Hit Ratio des buffers sont améliorées parce que les données sont fortement compressées, de même les données des colonnes fréquemment consultées restent en mémoire, tandis que les données rarement utilisées sont retirées.

Crescent

Ce nouvel outil à destination de l’utilisateur de l’entreprise reste à venir. Le projet “Crescent” favorise la réalisation de projets Business Intelligence accessible à tout le monde en fournissant un outil de visualisation de données puissant et rapide dans le navigateur. Il a une fonctionnalité appelée “Storyboard” qui permet à l’utilisateur de créer plusieurs clichés de données afin de raconter une histoire sur ces données. Une fois que les instantanés sont créés, le storyboard peut être exporté vers PowerPoint où les données sont affichées en direct à l’intérieur de la présentation PowerPoint.

Table de fichier

La nouvelle fonctionnalité de tables de fichier conduit le stockage de données BLOB à un tout autre niveau. Avec Denali, vous pouvez définir une table entière comme une “FileTable” et la faire pointer vers un dossier du système de fichiers. Lorsque les fichiers sont écrits dans ce dossier, ils sont disponibles au sein de cette FileTable. Ils peuvent être interrogées, sauvegardés et restaurés avec le reste de vos données d’application.

Amélioration de l’intégration

Plusieurs améliorations sont à venir dans Denali pour rendre plus efficace la façon de créer des packages SSIS. L’un de ces changements est les nouveaux boutons Undo et Redo dans les concepteurs de contrôle et les flux. Il y a aussi des assistants de source et de destination disponibles pour aider à mettre en place des sources et destinations.

Plus important encore, de nouvelles données axée sur les connaissances, capacités de nettoyage sont livrées comme des services de qualité de données. En outre, l’analyse de l’incidence et de la ligne peuvent servir à prévoir les changements et à dépanner les packages.

Bases de données contenues

“Contained Databases” est un concept où les bases de données ne sont pas liés à l’instance dans laquelle elles résident. Tout ce qui se rapporte à une base de données est contenue dans cette base de données sans couplage comme aujourd’hui dans le moteur de base de données (l’instance SQL Server) dans laquelle elle s’exécute.

Plus précisément, les utilisateurs ne sont n’est plus liés aux connexions sur l’instance. Cette fonctionnalité est très intéressante. Combien de temps cela permettra-t-il d’économiser, plus besoin de rechercher des utilisateurs orphelins en environnement de développement, de test et de pré-production lorsque nous récupérons les bases de données de production pour les installer vers les autres environnements. Plus d’informations, voir http://bit.ly/fsnw3e

Séquences

A l’image des fonctionnalités éponymes d’Oracle, SQL Server fournira les séquences en complément des identités. Cette fonctionnalité permet d’avoir des nombres séquentiels totalement indépendants des tables.

Pagination

A l’image des tableaux affichés sur les sites Web, il est possible maintenant de retourner une partie du jeu de données au milieu de ce dernier et pour un nombre de lignes limitées. L’instruction SELECT a été adaptée en conséquence. A noter que les plans d’exécutions ont été améliorés et supportent pleinement cette fonctionnalité.

DECLARE @PageSize TINYINT = 20;
DECLARE @CurrentPage INT = 1500;

SELECT SalesOrderID /* , ... */
FROM Sales.SalesOrderHeade
ORDER BY SalesOrderID
OFFSET @PageSize * (@CurrentPage - 1) ROWS
FETCH NEXT @PageSize ROWS ONLY;

Result set

Supposons que vous ayez développé une procédure stockée qui retourne une table de données. Avec la clause Result Set associée à la commande EXEC, lors de l’exécution de la procédure stockée, vous pouvez changer le nom des colonnes et leurs types de la table de données en sortie de la procédure stockée.

Caractéristiques spatiales

Les caractéristiques spatiales de SQL Server ont été considérablement élargies avec cette nouvelle version. Les améliorations comprennent les nouveaux sous-types de CircularArc, le support des  objets plus grands qu’un hémisphère logique (y compris un nouveau type de données FULLGLOBE), de nouvelles méthodes pour le type de Geography, l’amélioration de l’index spatial, les plan de requête “voisin le plus proche” et le support des colonnes calculées persistantes.

Pour obtenir plus de détails sur ces fonctionnalités et bien plus encore, le nouveau livre blanc sur les caractéristiques spatiales peut être téléchargé depuis le site de Microsoft.

Conclusion

Nous n’avons abordé ici que quelques évolutions du moteur de bases de données. D’autres modifications sont aussi apportées aux outils BI. Concernant justement ces évolutions du moteur de bases de données, ce qui est présenté ici concerne la version CTP1 de SQL Server Denali : tout cela est sujet à de nombreux changements, comme des modifications, d’autres ajouts ou encore à la disparition de fonctionnalités. Autant dire que les choses ne sont pas définitives et risquent de changer.

Intrigué par les nouvelles fonctionnalités de SQL Server 11 ? Vous pouvez télécharger Microsoft® SQL Server® code-named ‘Denali’ – Community Technology Preview 1 (CTP1) et l’essayer par vous-même.

Bonne journée.

SQL Azure Database Manager

Logo SQL Azure

En même temps que Windows Azure dispose d’un nouveau portail d’administration (voir ici), deux autres informations sont à signaler : la mise à jour du SDK de Windows Azure (version 1.3 de novembre 2010), mais surtout la disponibilité de ce qui était connu comme le projet Houston.

SQL Azure Database Manager
SQL Azure Database Manager

Le projet Houston s’appelle maintenant SQL Azure Database Manager. Via un navigateur internet et grâce à la richesse de Silverlight, il est possible de créer des tables, des vues et des procédures stockées mais aussi de lancer des requêtes dans les bases de données SQL Azure.

SQL Azure Database Manage Details
SQL Azure Database Manage Details

Pour plus d’informations, voir l’article : Using the Database Manager from the Management Portal.

Bien à vous.

Nouveau portail pour Azure

Logo SQL Azure

Microsoft vient de mettre en ligne sa nouvelle version du portail Azure. Entièrement en Silverligth, il n’est pas sans rappeler MMC (Microsoft Management Console). A l’évidence, il est plus facile d’utilisation et plus réactif que la version web précédente (qui était en place depuis les versions CTP d’Azure).

Nouveau portail Azure
Nouveau portail Azure

Bien à vous.

Différence entre SQL Azure et SQL Server

Logo SQL Azure

Voici un article sur les différences entre SQL Azure et SQL Server. L’article reste succinct et contient plutôt des informations d’architecture. A la fin, quelques informations techniques.

SQL Azure – why use it and what makes it different from SQL Server?

Bien à vous.

Les annonces lors du Pass Summit 2010

Bien à vous.